form register violation fr

Emploi

vacancies

Newsletter

La Newsletter n'est disponible qu'en anglais
ou arabe. Veuillez vous inscrire directement
depuis le site anglais ou arabe.

Algérie: Deux militants des droits de l'homme détenus arbitrairement

DZA - Communiqués | 09 février 2016

Le 15 novembre 2015, la police a arrêté Adel Ayachi et Tijani Ben Derrah, deux bloggeurs et militants des droits de l'homme qui avaient participé la veille à une manifestation pacifique pour la liberté d'expression. Presque trois mois plus tard, les deux activistes sont toujours détenus à la prison d'El Harrach, dans la banlieue d'Alger dans l'attente de leur procès. Alkarama a ainsi saisi de leur situation le Rapporteur Spécial des Nations Unies sur la situation des Défenseurs des Droits de l'Homme (RS DDH) le 8 février 2016.

Algérie: Lakhdar Guellil torturé au chalumeau à la brigade de gendarmerie d'Aïn Oussera

DZA - Communiqués | 04 février 2016

Le 29 janvier 2016, Alkarama a saisi les experts du Comité des Nations Unies contre la Torture (CAT) du cas de Lakhdar Guellil. Arrêté par les gendarmes le 31 juillet 1996, ce chauffeur de taxi de la ville de Djelfa située 300km au sud d'Alger, avait été accusé de ne pas avoir dénoncé des passagers qu'il avait transportés vers la ville voisine d'Aïn Oussera quelques semaines auparavant, apparemment recherchés pour terrorisme. Malgré les déclarations de ce père de famille, alors âgé de 51 ans, selon lesquelles il ne les connaissait pas et n'avait fait que les transporter contre rémunération comme n'importe quels clients, les gendarmes n'ont pas hésité à lui faire subir les pires sévices, usant de toutes les techniques de tortures couramment pratiquées pendant la guerre civile pour lui faire avouer ses liens avec les suspects.

Maroc: Le Conseil National des Droits de l'Homme conserve son statut A malgré son manque d'indépendance

MOR - Communiqués | 01 février 2016

Le Sous-Comité d'Accréditation (SCA) du Comité International de Coordination (CIC) des Institutions Nationales des Droits de l'Homme (INDH) a rendu ses conclusions dans son rapport sur l'INDH marocaine, le Conseil National des Droits de l'Homme (CNDH). Au terme de l'examen du CNDH réalisé en novembre 2015, le SCA a décidé de ré-accréditer l'institution avec le statut A en dépit de plusieurs manquements aux Principes de Paris − un ensemble de normes internationales établies pour assurer l'indépendance des INDH du gouvernement et la promotion et protection efficace des droits de l'homme − en particulier de son manque d'indépendance vis-à-vis de l'autorité royale.

Algérie: Hassan Bouras libéré après trois mois de détention provisoire

DZA - Communiqués | 28 janvier 2016

Hassan Bouras a été libéré le 18 janvier 2016 après avoir passé trois mois en détention provisoire à la prison d'El Bayadh. Ce journaliste et défenseur des droits de l'homme de 48 ans avait été arrêté à son domicile à El Bayadh le 2 octobre dernier. Sa libération fait suite à la décision du juge d'instruction de renvoyer son dossier devant le tribunal correctionnel d'El Bayadh. M. Bouras reste néanmoins accusé d'outrage au président de la République et à l'institution militaire.

Djibouti: Suspension du journal l'Aurore et prison avec sursis pour son co-directeur de publication

DJI - Communiqués | 22 janvier 2016

Le 19 janvier 2016, le tribunal des flagrants délits de Djibouti-ville a condamné Kadar Abdi Ibrahim, le co-directeur de publication du journal l'Aurore, à deux mois de prison avec sursis et a suspendu la publication de ce mensuel pour deux mois. Alors que cette condamnation s'apparente à une volonté des autorités de couper tout moyen d'expression libre dans le pays à l'approche de l'élection présidentielle d'avril 2016, Alkarama et la Ligue djiboutienne des droits humains (LDDH) ont saisi le Rapporteur Spécial des Nations Unies sur la promotion et la protection du droit à la Liberté d'Opinion et d'Expression (RS LIBX) du cas de Kadar pour appeler les autorités à annuler la décision à son encontre et d'autoriser à nouveau la publication du journal l'Aurore.

Maroc: Mustapha El Hasnaoui à nouveau victime de représailles au sein de la prison de Kénitra

MOR - Communiqués | 20 janvier 2016

Un journaliste et défenseur des droits de l'homme marocain, Mustapha El Hasnaoui a récemment été placé en cellule d'isolement par l'administration pénitentiaire de la prison de Kénitra. Depuis le 7 janvier 2016, sa famille n'a plus de contact avec lui et se voit systématiquement interdire les visites. À l'instar de nombreux détenus condamnés pour terrorisme ou soupçonné d'appartenir à la « mouvance islamiste », El Hasnaoui est particulièrement exposé aux punitions et autres traitements dégradants de la part de ses geôliers. En juillet 2015, il avait déjà été placé pendant 18 jours dans un cachot d'isolement où il avait failli mourir d'asphyxie en raison d'une fuite de gaz dans la prison. Le 20 janvier, Alkarama a donc saisi le Groupe de travail sur la Détention Arbitraire (GTDA) des Nations Unies pour l'informer des mesures disciplinaires dont El Hasnaoui continue d'être victime.

Page 1 sur 175
support us
follow_fb follow_tw follow_yt
award2015-laureate-thumb-fr2
Vignette RM BackinGVA FR text
AnnualReport2013

Derniers Tweets