Égypte : 3 étudiants disparus depuis le massacre de Raba’a Al Adawiya

Communiqués | 27 octobre 2014

Le 22 octobre 2014, Alkarama a saisi le Groupe de Travail des Nations Unies sur les disparitions forcées ou involontaires (GTDFI) du cas de trois étudiants égyptiens, Mohamed Ali Hammad Omar (20 ans), Khader Ali Mohammed Mohamed (21 ans) et Mohamed Mohamed Abdulsalam Ali Abdulhamid (21 ans), enlevés par la police et l'armée égyptienne le 14 août 2013, lors des événements des places Raba'a Al Adawiya et el Nahda, au Caire, dont les familles sont restées sans nouvelles depuis.

Irak : Disparition forcée des frères Al Mashhadani depuis plus de 9 ans

Communiqués | 27 octobre 2014

Le 16 octobre 2014, Alkarama et l'Assemblée humanitaire Al Wissam ont adressé une communication au Groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires (GTDFI) concernant le cas de Mohamad et Nouhad Al Mashhadani, deux frères qui ont disparu depuis le jour de leur arrestation par des membres des forces de sécurité en 2005.

Tunisie : Karim Rhimi torturé sous le prétexte de la lutte contre le terrorisme

Communiqués | 24 octobre 2014

Le 17 octobre 2014, Alkarama a adressé une communication au Rapporteur spécial sur la torture concernant le cas de Karim Rhimi, un étudiant de 22 ans arrêté le 19 septembre 2014 et gravement torturé par la Brigade antiterroriste.

Israël : Les obligations internationales des droits de l’homme ne sont pas « une question d’auto-interprétation »

Communiqués | 24 octobre 2014

Le 20 octobre 2014 le Comité des droits de l'homme des Nations Unies a examiné le quatrième rapport périodique d'Israël lors de sa 122ème session tenue à Palais Wilson, à Genève. L'examen, qui vise à évaluer la mise en œuvre d'un État du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) de 1966, prend la forme d'un dialogue interactif entre les autorités de l'État et les experts indépendants de l'ONU. Bien que le Comité émette ses observations finales le 31 octobre, y compris ses recommandations à mettre en œuvre par Israël, il est déjà clairement apparu au cours de l'examen qu'Israël ne respectait pas pleinement le PIDCP, comme l'a exprimé le président du Comité, Sir Nigel Rodley, avant de déclarer la session close : « le Pacte n'est pas une question d'auto-interprétation par chaque État ».

Lybie : Condamnée par le Comité des droits de l’homme de l’ONU pour la disparition forcée d’Abdelhamid Al Daquel

Communiqués | 22 octobre 2014

Lors de sa 111ème session de juillet 2014, le Comité des droits de l'homme a rendu une opinion considérant que la disparition forcée d'Abdelhamid Al Daquel en juin 1996 constituait une série de violations par la Libye de ses obligations internationales. Le 5 mai 2009, Alkarama avait soumis une communication au Comité des droits de l'homme (CCPR) concernant la disparition de Abdelhamid Al Daquel, dont la famille n'avait plus eu de nouvelles depuis son arrestation le 26 janvier 1989, en dépit de toutes les démarches menées par son père auprès des autorités qui étaient restées sans réponse.

Irak: une autre victime de disparitions forcée - l’Irak doit cesser d’utiliser le conflit armé actuel comme un prétexte pour le non-respect de ses obligations internationales en matière de droits de l’homme

Communiqués | 22 octobre 2014

Le 24 septembre 2014, Alkarama et l'Assemblée humanitaire, Al Wissam se sont adressés à Emmanuel Decaux, Président du Comité sur les disparitions forcées (CED) pour appeler les autorités irakiennes à libérer Jamal Hadi Abdel Raouf Al Abdali, disparu depuis son arrestation par une patrouille de sécurité le 21 avril 2014.

Page 1 sur 167
support us
follow_fb follow_tw follow_yt
award2014
award2014
AnnualReport2013
yemen/USA drones Report
Egypt INO-2014 report